Filières bois de réemploi

Proposé par Portail / Portaal
30 Novembre 2017
Filières bois de réemploi
Portail Construction Durable / Portaal Duurzame Bouwen
L'usage et les intempéries, qui laissent une marque sur tous les matériaux, semblent s'imprimer avec élégance toute particulière sur le bois : effets de nuances dus à la cuisson par le soleil ou dus au lavage par la pluie, traces d'un assemblage antérieur, reliefs des nervures accentués par l'usure, etc. On peut aussi apprécier la stabilité mécanique des pièces en bois ayant déjà fait du service. Quelles sont les recettes pour intégrer de façon réussie du bois de réemploi dans un projet ? Tout d'abord, choisir un produit adapté à l'usage visé. Que ceux qui associent bois de réemploi et palettes usées se détrompent : il existe une multitude de produits très qualitatifs sur le marché du réemploi. Petit aperçu.

On peut par exemple y trouver des planches issues d’anciens sols de camions, de containers ou encore de trains. Un bon exemple de l’utilisation de ce type de planches : la résidence d’étudiants Cowancourt, construite à l’université de Cambridge en 2016 et conçue par le bureau anglais 6a Architects. Le bardage extérieur est constitué de 1500 m² de planches en chêne issues d’anciens sols de wagons de train et livrées prêtes au réemploi par l’entreprise BCA Matériaux Anciens. Le choix d’un bardage en bois de réemploi s’explique ici par le souhait des architectes d’évoquer les couleurs et la texture de l’architecture brutaliste présente sur le site. Les planches naturellement vieillies par le temps et l’usage se marient ici avec une mise en œuvre précise et une architecture élégante. Ce type de planches peut également être utilisé comme revêtement de sol. C’est le choix qu’ont fait les architectes du bureau B-bis architecten dans la salle de spectacle Ampere à Anvers. Dans ce cas, les 200 m² de planchers d’anciens camions ont été livrés par l’entreprise Lagrae et placés par l’entreprise Vanhout.pro.