Le contrôle périodique des chaudières

Proposé par BE LB
24 Février 2015
De periodieke controle van de verwarmingsketels
Bruxelles Environnement
Une chaudière de plus de 20 kW doit faire l’objet d’un contrôle périodique par un professionnel agréé. Ce contrôle comporte le nettoyage de la chaudière et du système d’évacuation des fumées, le réglage du brûleur, un test de combustion et la vérification de certaines exigences.

A quel rythme ?

chaque année pour les chaudières au mazout;

tous les 3 ans pour les chaudières au gaz.

Qui sont les professionnels habilités à réaliser le contrôle périodique ?

Le contrôle périodique d’une chaudière doit être réalisé par un professionnel agréé par Bruxelles Environnement.

En ce qui concerne les techniciens pour les chaudières à gaz, pour la grande majorité des chaudières de logements individuels (appartements, maisons unifamiliales,…), les techniciens peuvent être indifféremment  G1 ou G2

Consultez la liste des techniciens chaudière agréés.

Qu’est- ce qu’une attestation de contrôle périodique ?

À l’issue du contrôle périodique de la chaudière, le professionnel agréé rédige une attestation de contrôle périodique. Ce document atteste de la conformité ou de la non-conformité de la chaudière contrôlée aux exigences de la réglementation chauffage PEBinfo-icon. Cette attestation doit être conservée et jointe au carnet de bord du système de chauffage.

Si le chaudière est déclarée non conforme à la réglementation chauffage PEB, le professionnel agréé envoie une copie de cette attestation à Bruxelles Environnement.

Quelle est la différence entre l’entretien habituel d’une chaudière et le contrôle périodique d’une chaudière ?

Différent du contrôle périodique imposé par la réglementation chauffage PEB, l’entretien habituel ne comprend pas la vérification du respect des exigences imposées par cette réglementation et il ne doit pas obligatoirement être réalisé par un technicien chaudière agréé.

Il s’agit donc de choses distinctes. Suivant le type de chaudière, il peut d’ailleurs être recommandé de faire entretenir sa chaudière une ou plusieurs fois entre deux contrôles périodiques.

Enfin, les contrats de bail imposent souvent au locataire un entretien annuel de sa chaudière. Pour les chaudières au mazout cet entretien devra être un contrôle périodique, pour les chaudières au gaz, seul un entretien sur trois devra être remplacé par un contrôle périodique.