Nettoyages à sec : mesures de prévention pour protéger le sol

Proposé par BE LB
19 Octobre 2017
Nettoyages à sec : mesures de prévention pour protéger le sol
Bruxelles Environnement
Les entreprises de nettoyage à sec effectuent un nettoyage chimique des vêtements. Les textiles sont placés dans un tambour avec des solvants organiques volatils (essentiellement du perchloréthylène et des détachants toxiques). Ceux-ci décollent et absorbent les taches, surtout les graisses. Les sucres et les sels, moins solubles, nécessitent du savon pour améliorer le résultat final.

C'est essentiellement l'utilisation de solvants chlorés qui représente un danger pour le sol. En effet, en cas de fuite, les solvants chlorés peuvent pénétrer dans des sols non protégés et atteindre rapidement l’eau souterraine où, étant plus denses que l’eau, ils se répandent en profondeur.

C'est l’étanchéité de la machine proprement dite et le stockageinfo-icon des solvants (usagés ou non utilisés) qui représentent le plus grand risque.

Mesures préventives

Il existe des produits plus sûrs et plus écologiques que les solvants conventionnels qui sont déjà utilisés dans certains nettoyages à sec comme certains solvants organiques dégradables, le dioxyde de carbone, etc.

Il est également possible d'adapter les processusinfo-icon de nettoyage afin de réduire au maximum l'impact des solvants sur l'environnement. D’ailleurs, les machines actuelles doivent obligatoirement fonctionner en cycle fermé pour que les solvants ne quittent pas le système.

Les solvants organiques indispensables à l’activité doivent être stockés et utilisés avec précaution afin d'éviter les fuites dans le sol : bacs collecteurs, piste étanche aux liquides, etc.

Les déchets dangereuxinfo-icon ne peuvent en aucun cas être rejetés à l’égout.

Exceptions

Les nettoyages à sec qui utilisent des produits non toxiques.

Plus d’infos

Arrêté fixant les conditions d'exploitation pour le nettoyage à sec au moyen de solvants