Béton qui s'auto-répare

Proposé par BE BE _ LB
23 Juin 2015
Béton qui s'auto-répare
Bruxelles Environnement
La peinture s’autorépare des griffes qu’elle subit, c’est connu. Le béton qui fait de même avec ses fissures, c’est nouveau.

Le principe est simple mais il fallait le développer : ajouter, lors de la fabrication du béton, une bactérie capable de produire du calcaire. Ces micro-organismes s’activent au contact de l’eau qui percole lors de l’apparition de fissures. Pour les bétons existants, la bactérie serait incorporée aux enduits/mortiers utilisés lors les réparations. Le a participé au Prix de l'inventeur européen organisé par l'Office européen des brevets (OEB).