Des tours en bois pour les villes de demain ?

Des tours en bois pour les villes de demain ?
Veilleconstruction.be
5 étages à Charleroi, 7 à Saint-Dié-des-Vosges, 10 à Melbourne, 13 à Québec, 14 à Bergen, 24 à Vienne, 35 à Paris ... la course à la plus haute tour en bois du monde est lancée ! Certaines sont réalisées, d’autres en chantier et les 2 plus hautes encore au stade de projets.

Evidemment, nous sommes loin des 267 étages de la Kingdom Tower avec sa structure classique béton-acier, qui culminera à 1000 m en 2018.

Poser le choix du bois répond d’une autre philosophie.

Flirter avec les nuages impose aux tours une ingénierie technologique de haut vol dont le bilan n’est pas nécessairement durable, quand il n’est pas définitivement plombé par le choix de l’implantation, en plein désert. Leur verticalité est inéluctablement liée à la vitalité de leurs ascenseurs.

L’ambition des concepteurs et constructeurs en bois est plus modeste, plus humaine mais néanmoins bien réelle. Par le choix du matériau, ils sont attachés à l’aspect durable de leurs réalisations.